Ce prêt est possible si votre banque a passé une convention avec l’Etat. Il ouvre droit à un taux plafonné selon la durée de l’emprunt. Le prêt conventionné est intéressant car il n’est pas soumis à des conditions de ressource. Mieux encore, il ouvre droit à l’Aide Personnalisée au Logement (APL).

Les conditions de l’emprunt conventionné

Le prêt conventionné est accordé pour financer plusieurs opérations immobilières dont :

  • L’achat de votre résidence principale dans le neuf comme l’ancien
  • La réalisation de travaux d’agrandissement ou d’amélioration de votre habitation
  • La réalisation de travaux pour adapter le logement aux besoins d’une personne handicapée
  • La réalisation de travaux pour réduire les dépenses énergétiques du logement.

Le prêt conventionné peut couvrir la totalité du montant sans besoin d’apport personnel. La durée du remboursement s’étend de 5 à 35 ans.

credit immobilier

Taux d’intérêt du prêt conventionné

Comme pour le prêt d’épargne logement, le taux d’intérêt du prêt conventionné dépendra de la durée d’emprunt et de la banque choisie. Néanmoins un plafond a été fixé par l’Etat :

  • Pour un emprunt inférieur ou égal à 12 ans : un taux fixe et variable plafonné à 2.95%
  • Entre 12 et 15 ans : un taux fixe plafonné à 3.15% et un taux variable à 2.95%
  • Entre 15 et 20 ans : un taux fixe plafonné à 3.30% et un taux variable à 2.95%
  • Pour un emprunt supérieur à 20 ans : un taux fixe plafonné à 3.40% et un taux variable à 2.95%

Le prêt conventionné peut-être complété par un PTZ, un PEL, mais aussi une subvention de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et un prêt Action logement.

N’oubliez pas de comparer plusieurs établissements car les offres peuvent être différentes afin de bénéficier des meilleurs taux.

0
millions d'euros d'aides ont été accodés par l'Anah en 2014